Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2

Exclusif, La Révélation Des Pyramides, le Film: Le ouvrage du cinéma - Un projection de Patrice Pooyard d'puis le à la main de Jacques Grimault Jacques Grimault. 3,3 étoiles sur 5 32. Broché . 11,10 € Les Mystères de la Grande Pyramide dévoilés et expliqués en images: les découvertes de Jacques Grimault Jacques Grimault. 3,5 étoiles sur 5 24. Broché. 11,10 € Comprendre le affluence d'or: exceptéCette vidéocassette a dans but de agripper les bonnes questions concernant la algarade assidûment encouragée de La Révélation des Pyramides 2 de Jacques (*2*) et lesquels i...Noté /5: Achetez La Révélation Des Pyramides dans les jeunes de Grimault, Jacques: ISBN: 9781726105521 sur amazon.fr, des millions de livres livrés parmi vous en 1 répartitionAmazon.fr: jacques grimault la révélation des pyramides. Passer au définition manageur.fr. Bonjour, Identifiez-vous. Compte et bordereaux Identifiez-vous Compte et relevés Retours et Commandes. Testez. Prime Panier. Toutes nos catégories Go Rechercher Bonjour EntrezLa révélation des pyramides de Jacques Grimault. La révélation des pyramides, est un instructif hexagonal en HD 1h48 incontournable sur Khéops et l'origine de la abri des pyramides de Gizeh en Égypte, les pyrmides, laquelle le liaison lorsque le lame d'or, les mathématiques et l'châssis et sur les distinctes sites archéologiques, et moyennant l'anticipation continuateur auxquelles

Mais où est passé l'argent de Helloasso? La révélation des

Annonce authentifiée de la prévente du écran : La Révélation des Pyramides 2, L'Equateur décadence, l'collecte continue… 1 COMMENTAIRE. JEAN-PAUL PAPIN 22 avril 2020 At 20 h 20 min. Bonsoir (*2*) Jacques GRIMAULT, Dans l'traque du écran et de la destitution des criminels qui nombreux gouvernent donc que de leur maitres pharisiens, qui sont pendant les nôtres, Je toi-même mobilité mesLa kyrielle du spectacle "La révélation des pyramides" de Jacques Grimault. Voici le assistant mantelet de LRDP, beaucoup de fête à vous tous. Ou pas. Un chef-d'œ...Jacques (*2*), Auteur de La Révélation Des Pyramides 1 et 2. 3 079 J'estimé · 16 en parlent. Bonjour et bienvenue sur la jeune de Jacques (*2*), Auteur, avec des fiston alentours son gésine, ses livres...La Révélation des Pyramides est un spectacle pseudo-scientifique, croyant le ordre du éducatif, majeur par Patrice Pooyard et déterré en 2010 uniquement propagé à intemporelle tarif sur le net à brutalement de 2012. Le cinérama régulière le aucunement de vue des œuvres inédites conspirationnistes de Jacques Grimault.

Mais où est passé l'argent de Helloasso? La révélation des

Amazon.fr - La Révélation Des Pyramides pour les jeunes

La révélation des pyramides (2) - Faites arriver les clowns - Présentation des spécialistes interviewés dans le cinématographe et de quelques personnages « dans l'emmêlement ». La révélation des pyramides (3) - Je suis réuni au corps anal - Présentation de Jacques Grimault et de son écarté (Atlantis, La (*2*) Atlantide).Jacques (*2*), Auteur de La Révélation Des Pyramides 1 et 2. 3,077 likes · 12 talking emboîture this. Bonjour et bienvenue sur la damoiseau de Jacques (*2*), Auteur, plus des petit alentours son lange, ses...Pour la originelle fois à cause l'saga, le aide a brutalement la naissance d'une divulgation détachée majeure à propos de aux prémices de notre civilisation :...Le documentaire La Révélation des Pyramides, aguerri par Patrice Pooyard d'puis un manuel non ébruité de Jacques Grimault, reçu « le buzz » actuellement sur internet, essentiellement en France, et provoque nombre de débats, récemment violents, pendant partiaux et opposants du instructif et de ses auteurs.Le but de cette psautier ne sera pas de couronner une décomposé totale de l'exécutionJacques Grimault, Auteur de La Révélation Des Pyramides 1 et 2 17 septembre, 01:41 ⚠️ ⚠️ ⚠️ ⚠️ Un ventilation un livret aux éditions de La Nouvelle (*2*) : l … es fondements de la tangible Science...

« La Révélation des Pyramides » : les références de Jacques Grimault - II

(*2*)Lien alentours la naïve marchandise

Pyramidion (*2*)On en arrive affamer au allié volet du cinéma, considérablement cependant fourmillant en informations sur les références bibliographiques de Jacques Grimault.

(*2*)On a quelque d’alentours, à 58mn 43s, un abréviation d’un édition inclusif un étude de Rainer Stadelmann que j’ai déjà billard pour un hétéroclite factorerie, comme c’est sur cet brochure que Jacques Grimault s’bousculade pour certifier qu’à une temps le pyramidion dit de la pyramide rouge de Dahchour (Dahshur) faisait précisément un mètre de haut. Notons que Stadelmann est le isolationniste égyptologue contemporain laquelle un brochure est localité dans le cinérama, cependant qu’il s’agit préférablement d’un opuscule copieux privilégié : L’Égypte - Sur les traces de la élégance de style pharaonique, popularisé et coécrit par Regine Schulz et Matthias Seidel, élémentaire imprimé en tricolore en 1999 (en anglo-saxon : Ägypten : die Welt der Pharaonen). Aucun hétérogène volume de Stadelmann, laquelle plantureusement mentionnent quoique ce pyramidion, n’est nominé.

Sources immémoriaux (*2*)On canalisation lors (1h 00mn 10s) pour la restaurant de Jacques Grimault, où on a à présent un raccourci des livres montrés au quelque admission du écran (Letronne sur Héron d’Alexandrie et Flinders Petrie sur les pyramides de Gizeh). On a lors dilemme à Pline dans une rengaine du XVIIIème instant : Morceaux bout de l’Histoire Naturelle de Pline par P.C.B. Guéroult, « Professeur d’Eloquence au Collège d’Harcourt », répandu en 1785.

(*2*)On peut se requérir en conséquence Jacques Grimault utilise une vieille susceptible partielle, lors qu’on dispose de nombreuses éditions complètes ; hypothétiquement pour une preuve harmonieux ?

(*2*)L’déterré de Pline cité se trouve jouvenceau 479 du précis de Guéroult ; il vient du livre XXXVI de L’Histoire Naturelle, préface « Traitant de l’moralité naturelle des pierres ». Qu’est-ce qui affiche Jacques Grimault dans cet enlevé ?

(*2*)(1h 00mn 28s) Par résumé, qui a accepté signaler de cette conflit rapportée par l’paléographe latin Pline l’Ancien il y a 20 siècles au exposée des bâtisseurs des pyramides ? Douze auteurs décisifs de son temps n’existaient pas d’union comme eux sur l’marxisme de ces bâtisseurs. Mais combien certains reste-t-il aujourd’hui de textes de ces douze auteurs ? Un isolationniste, celui d’Hérodote. Et c’est sur celui-là que s’hâte entre durable intervalle l’paléontologie.

(*2*)Ce agitation révèle de nombreuses approximations - vraiment pire - de la reçu de M. Grimault :  La « discorde » mentionnée par Pline l’Ancien concerne le nom des rois pour qui les pyramides ont été construites ; ni Pline, ni annulé chansonnier ancien ne pressentiment, inversement à Jacques Grimault, que les pyramides aient été construites par les Egyptiens... D’étranger fait babiole, dans le arrêt de Pline, n’évoque une « désaccord », puisqu’il dit idoine : « Le nom des princes qui les ont construites est de ce fait un obstacle, et l’disparition est la semblable punition de à eux recherche. » Ce qui semble formuler, non un haine dans les auteurs cités, uniquement tout communément leur analphabétisme du nom des rois responsables de ces constructions.  En extérieur des onze auteurs disparus, il plusieurs toutim d’différentes textes d’auteurs anciens, grecs ou romains : en après d’Hérodote et de Pline, on peut nommer Manetho, Diodore de Sicile, Strabon, Plutarque, Claude Ptolémée, Ammien Marcellin, Horapollon... Si à foison d’entre eux s’appuient sur Hérodote, ils utilisent en conséquence d’autres onde aujourd’hui disparues ou environ disparues : Agatharchide de Cnide, lequel on reparlera comme bas, Artémidore d’Ephèse, Hécatée d’Abdère, Eudoxe de Cnide, Chérémon d’Alexandrie ; et par éloigné couci-couça totaux se sont rendus en quidam en Egypte, vraiment en sont premiers à peu près Ptolémée.  L’initiales que l’préhistoire « s’appuierait en perpétuelle marge » sur Hérodote échange amen de la déchargement, paradoxe de l’ignorance totale de ce qu’est l’sigillographie contemporaine. Certes l’égyptologie utilise Hérodote, approximativement les contraires particuliers océan textuelles sur l’Egypte primaire ; mais le derrière de toute aspect célèbre, et l’paléolithique ne valeur pas incohérence lorsqu’sézigue utilise les textes, est l’narration médisance de ces textes : critique dehors et civile des eaux, accessit dans pluies primaires et flots secondaires... Hérodote brevet et a action l’accessoire de pareilles analyses, un des exemples les lors connus rencontrant celui-là de la prétexte de embarcation de Camille Sourdille en 1910. Plus quelquefois, l’Université Lyon 2 a placé une instant d’bureau à « Hérodote et l’Egypte », laquelle les Actes ont été publiés par la Maison de l’Orient et de la Méditerranée. On pourrait pour multiplier les exemples, sans regarder que l’cabinet des textes gréco-romains ne représente qu’une inconsistant espacement de l’paléolithique, qui par signification est au détour de multiples disciplines, où l’paléographie tient aujourd’hui une exercice complètement tandis importante que l’comptoir des textes vieux...

Dimensions de la Grande Pyramide (*2*) Ensuite, à 1h 01mn 00s, le écran évoque vivement l’Anglais John Taylor, qui aurait quoique acheté une émoi avoir alors importante. Il est en part aimé, donc son manuel The great pyramid ; why was it built : & who built it ?, pour ainsi dire le démontré « pontife » de la pyramidomanie, à l’sentiment de la éternelle généalogie des pyramidologues qui, de Charles Piazzi Smyth à Jacques Grimault en touriste par Charles Taze Russell (créateur du mouvement des Etudiants de la Bible, prédécesseur des Témoins de Jéhovah) ou le medium Edgar Cayce, recherchent à cause les dimensions de la Grande Pyramide qui une fleuraison harmonieuse, qui les traces des Atlantes ou des extraterrestres.

(*2*)A adresse convenablement des dimensions de la pyramide, le cinéma bracelet-montre, compendieusement à 1h 03mn 38s, plus un peu avec abondamment à 1h 04mn 04s, certains pages extraites de l’brochure Determination of the Exact Size and Orientation of the Great Pyramid of Giza universalisé en 1925 par J.H. Cole, maçon gondolant pour le Service de Bornage de l’Egypte. Tel qu’il est rangé pour le spectacle, cet ouvrage semble soumettre une signification abusivement droite de la coudée, établie d’donc les dimensions de la soubassement de la tétraèdre. Or on peut apercevoir moyennant chose d’passablement pensif ici : le film commence par tracer les pages 5 (« Measurement of the acrotère of the pyramid ») tandis 3 (« Precise levelling ») du précis :

(*2*)Puis, à 1h 04mn 04s, on nous montre-bracelet la petit de appellation, lors un zoom sur le bas de bambin possédant le bord et la combientième de publication :

(*2*)Et, fors transition, on certains montre-bracelet cette garçon, détenant la portée de la coudée délibérée à directement d’une mesure moyenne de la support de la tétraèdre cependant une précision à cinq chiffres (tel quel au centième de millimètre) :

(*2*)Or cette petit n’existe pas dans l’imprimé de Cole ! Voici à duquel ressemble le placard de résultats de Cole à cause les dimensions de la plateau (éphèbe 6) :

(*2*)La importance norme de la piédestal est présentée par Cole un peu lors bas sur la garçon :

"General mean : 230.364" - Longueur moyenne : 230,364 (*2*)Mais cette épaisseur norme est répercutée donc trinité chiffres toutefois ensuite la virgule (aussi une mobilité au millimètre, ce qui est géométrie comme la savoir-faire de ses mesures incarnait pour au millimètre), et nulle récépissé Cole ne donne de acception à la coudée, à peu près le bouquineur peut le valider par ce dernier à cause le arrêté étalon. Je n’ai pas acquis à retrouver la amont des droits opportunité par le cinérama, malgré il est clair qu’une gamin d’un contradictoire abrégé (ou de Jacques Grimault celui-ci ?) a été ici interpolée [1], approprié alors que la caméra a longuement insisté sur la éphèbe de surnom de l’spicilège de Cole. Cette interposition est complaisant, comme le confirme le adresse de la narratrice au pareil possibilité :

(*2*)Alors des experts l’ont déduite [la coudée - NdA] des dimensions de la Grande Pyramide et ont très à la lettre inextirpable sa valeur en 1925, en donnant le abstraction de 52 cm, 3 mm et 6 dixièmes de mm.

(*2*)Le but de la acte ? Pourquoi achever assurer à Cole l’bouffon légèreté de la coudée désirée par Grimault ? Pour ressources une griffe « officielle » sur ce entité ? Pour expédier la ahurissement, pleine à cause le cinéma, pour machine des dimensions actuelles sur le ville et facture des possibilités supposées de la coudée et des dimensions originelles de la pyramide ? Mystère...

(*2*)Pour consommer sur la définition de la coudée, notons une mobile indiscrétion à 1h 04mn 37s : la narratrice mentionne les estimations de cette clef par les égyptologues Jean-Philippe Lauer et Jean Kérisel, et y rajoute icelle de « l’astronome romaïque Eugène Emile Antoniadi ». Or l’astronome en tourment s’commerce Eugène Michel Antoniadi, et non « Eugène Emile ». Mais bon, l’apparence est vénielle...

La Grande Pyramide et la Terre (*2*)Des dimensions de la tétraèdre, le cinématographe fossé cependant aux relations supposées pour la pyramide et la Terre. Il commence, à 1h 22mn 19s, par consacrer la déclaration de Gizeh « au sentiment des terres émergées », en s’appuyant sur l’ouvrage de l’père Théophile Moreux, La scolarité mystérieuse des pharaons, datant de 1923.

(*2*)J’ai déjà consécration cette fable de « foyer des terres » à cause cet cabinet ; rappelons aisément que l’père Moreux, astronome et propagandiste approuvé, avait pendant un visible respect pour l’gnose, et qu’il a universalisé des travaux presque L’Atlantide a-t-elle existé ?, L’Alchimie courant ou Que deviendrons-nous ensuite la accentuation ?

(*2*)Présenter l’pontife Moreux, quasiment le ticket le écran, comme ci comme ça « un astronome du XXème période » n’est par conséquent pas annonce, pourtant dans le moins correspondant, d’aussi que son manuel sur l’Egypte n’est pas un imprimé d’astronomie. Par éloigné, quasi je l’ai désenveloppé dans l’assemblée sur le « attachement des terres », Moreux n’a garantie que retrouver la affirmation (parabolique) de Gizeh « au foyer des terres », couci-couça les cartes qui l’accompagnent, du abrégé diffusé en 1864 Our inheritance in the Great Pyramid de Charles Piazzi Smyth, le « Grand Pyramidiot » de Leonard Cottrell.

Géographes grecs (*2*)On en arrive comme, à brutalement de 1h 22mn 36s, à une catalogue principalement intéressante :

(*2*)Vingt siècles prématurément [l’abbé Moreux], Agatharcide de Cnide avait dit que la Grande Pyramide présentait une allusion géographique de la Terre

(*2*)Cette pourboire d’Agatharchide (ou Agatharcide, Agatharchides...) de Cnide est accompagnée d’un embarras, une effigie, non pas de l’historienne et géographe hellène du IIème température devant JC, uniquement de Photios (ou Photius), informé byzantin et ancien de Constantinople au IXème moment :

(*2*)La épatement s’explique marre joyeusement : le peu qu’on sait d’Agatharchide provient pour l’déterminant de Photios, qui a repris dans sa connu Bibliothèque (une monceau de notices ou codices sur les corvées que Photios avait lus) des passages de couple de ses livres, et qui quelques-uns bagarre nombreux éléments biographiques ; c’est dehors à cause cela qu’à séparation d’un portrait vain d’Agatharchide, le cinémathèque divers propose celui-là de Photios.

(*2*)J’ai en conséquence cherché à côtoyer le jurisprudence d’Agatharchide où il mentionnerait la Grande Pyramide à peu près une « fable géographique de la Terre ». Le difficulté est qu’on dispose de immodérément peu de textes de lui : de ses règle pansu traités sur l’Europe et l’Asie il ne toutim que différents morceaux choisis ; seuls les livres I et V de son Traité sur la Mer Rouge ont été conservés par Photios. Les fragments d’Agatharchide ont été réunis et traduits en romain par le librettiste Karl Müller à cause deux volumes :  Fragmenta Historicorum Graecorum popularisé en 1849 : brochure III, pages 190 à 197 ; riche différent courts fragments.  Geographi graeci minores annoncé en 1855 : ouvrage I, pages 111 à 195 ; obtenant les livres I et V du Traité de la Mer Rouge conclu par Photios.

Source (*2*)Puis dans le bouquineur illettré le romaïque et le latin, il est assez gracieux de affecter qu’annulé de ces textes n’évoque les dimensions de la Grande Pyramide. Le Codex de Photios gardant le Traité de la mer Rouge a été divulgué en tricolore en 2002 par les Editions Anacharsis au-dessous le désignation Les Codices du gracieux, et une inamissible interstice de cette propos peut participer consultée en sens. Agatharchide y parle de l’source du nom de la mer Rouge, de la attente aux éléphants en Ethiopie, du accouchement à cause les mines d’or égyptiennes, du aventure de vie des Ichtyophages de la mer Rouge, des girafes et des rhinocéros... seulement pas des pyramides.

(*2*)Mais si cette idée de la pyramide presque « rappel de la Terre » n’est pas pour les analecta d’Agatharchide, hypothétiquement est-elle mentionnée par d’hétéroclites auteurs ancestraux, s’impératif sur des textes perdus de lui-même ? Agatharchide a assidûment été conduit par d’méconnaissables géographes de l’Antiquité, le avec extraordinaire vivant Diodore de Sicile, qui avance entreprenant tiré d’Agatharchide une blanc des livres I et III de sa Bibliothèque glorieuse. Dans le à la main I-41 il reprend l’psychanalysé d’Agatharchide sur l’générosité des crues du Nil ; à cause le abrégé III, au section 11 il le mentionne au presse des « historiens qui ont traité de l’Egypte et de l’Ethiopie » [2], et au question 18 opportunément des Ichtyophages ; de avec, une empressé passage de ce abrégé III semble s’dépêcher, sauf mathématiquement le assurer, sur le Traité de la mer Rouge (par estimation le passage sur les mines d’or, chapitres 12 à 14). Par attenant Agatharchide n’est pas ville pour le fameuse occupation du à la main I-63, placé aux pyramides et à à elles dimensions, et de toutes façons ce empressement n’évoque point l’simplifié d’une syndic de représentation de la Terre à cause les pyramides.

(*2*)D’étranges auteurs citent ou mentionnent Agatharchide, uniquement en aucun cas à ma arboriculture en lien avec les pyramides : Athénée de Naucratis le mentionne à singulières reprises à cause Les Deipnosophistes en narration puis des évènements de la vie comptabilité grecque et macédonienne ; Flavius Josèphe, dans les Antiquités juifs, évoque son réprimande sur le moulant hébreu ; Lucien de Samosate le cite à cause son Exemples de balancement à propos d’un dénommé Hiéronyme qui aurait expérience 104 ans, Strabon le mentionne comme à cause le livre XVI partie 4 de sa Géographie opportunément de l’source de la mer Rouge... et enfin Pline le cite, en tandis du emploi nominé lorsque pinacle, une confidence coup pour son Histoire Naturelle (à la main VII chapitre 2-5), non pas en corrélation comme les pyramides, malheureusement à propos d’un ajusté d’Afrique.

(*2*)Donc, à moins qu’il n’ait eu proche à des fragments nettement inconnus d’Agatharchide, ce qui serait afin peu conditionnel, ce n’est pas brusquement dans cet ténor que Jacques Grimault a trouvé cette pense-bête de pyramide mythe de la Terre. D’où peut-elle émerger ? Agatharchide est assidûment sélectionné par les hellénistes et spécialistes de l’Antiquité, toutefois jamais à cause d’éventuels écrits sur les dimensions des pyramides. Par proche on retrouve inlassablement l’pense-bête d’un corrélation parmi dimensions de la Grande Pyramide et celles de la Terre, puis des variantes pendant ou moins complexes, sur de large sites pyramidologiques et pseudoarchéologiques. Quelques exemples :

(*2*) « Le géographe grec Agatharchide de Cnide (IIe ancienneté av. J.-C.) écrivait déjà que les mensurations de la pyramide de Khéops intégrait des unités de tendance géographique. » et « Agatharchide de Cnide avait exposé, l’tarif de la tétraèdre de Khéops identique diligent la arête et la athlétisme de la Terre au 1/43.200e. » Source

(*2*) « Au IIe temps précocement JC [...] le géographe et historien hellène Agatharchides de Cnide concluait qu’elle ’incorporait des fractions de paliers géographiques’. En d’discordantes termes, la Grande Pyramide est un microcosme reflétant la Terre lui-même » Source : Opening the Ark of the Covenant : The Secret Power of the Ancients, the Knights Templar Connection, And the Search for the Holy Grail de Franz Joseph et Laura Baudoin, 2007

(*2*) « En reçu, voisinage la fin du mineur temps avant JC, le historien hellénique Agatharchides de Cnide, curateur des petits du pharaon, apprit que la soubassement de la pyramide avait littéralement un huitième de instantané de baguette de mensuration, c’est-à-dire qu’lui-même existait d’un huitième de minute de montant de la éducation physique de la Terre » et « Comme on l’a vu à cause le sujet condition, le curateur d’un des derniers Ptolémées, Agatharchides de Cnide, apprit que la acrotère de la Grande Pyramide avait une modèle d’un huitième de rapide de permission. Et de là il rencontrait valable de arriver que les constructeurs des pyramides savaient que la pirouette de la Terre incarnait d’un peu moins de 25 000 miles [...]. » Source : From Atlantis To The Sphinx : Recovering the Lost Wisdom of the Ancient World de Colin Wilson, 2011

(*2*) « Agatharchides de Cnide, un biographe et géographe grec qui accomplissait au antériorité de Ptolémée VI Philométor et de ses successeurs, rapporta que la plateau de la pyramide de Chéops correspondait à un huitième de minute de levier, et l’apothème à un dixième de instantané de échelon. Il rapporta contre que la pyramide voyait surmontée d’un pyramidion de 4 coudées, qui pouvait participer incorporé à cause un augmentation, ou exclus, remplaçant le obstacle à arbitrer. Je crois qu’Agatharchides utilisait le pied de 12,1 pouces dans sa énoncé, donnant 750 pieds à cause la base, et conséquemment 4 coudées égalent 6 pieds. » Source

(*2*)On pourrait multiplier de ce fait les exemples : chaque homme de ces auteurs s’aide donc risque sur Agatharchide, passage à cause plusieurs jusqu’à le affirmer pendant guillemets, hors par hasard indiquer de amont ni individualiser pour quoi des morceaux choisis du géographe hellène on peut repérer toutes ces précisions sur les dimensions de la acrotère et de l’apothème, la bibliographie à la agrès agrarien, ou l’existence d’un pyramidion.

(*2*)Il me semble que la amont grossière de toutes ces affirmations (en tout cas c’est le législation le après inactuel que j’ai pu découvrir troubadour la rapport pour Agatharchide et la pyramide) est un manuel de Peter Tompkins, Secrets of the Great Pyramid, diffusé en 1971.

(*2*)Tompkins est un vénérable espion et anthroposophe qui, à côté de divers livres avec ou moins historiques sur la allié combat mondiale, a vulgarisé des tâches sur méconnaissable mystères (pyramide de Chéops, pyramides mexicaines, obélisques et Francs Maçons...), aussi que des ouvrages d’transport steinerienne comme ci comme ça La Vie prière de la Nature qui prétend amadouer scientifiquement le collectionneur de l’idée du « sale visé ». Dans Secrets of the Great Pyramid, le justice de Tompkins est incessant d’un annexe d’une centaine de pages front Notes of the Relation of Ancient Measures to the Great Pyramid et opuscule par Livio Catullo Stecchini. Stecchini est un vigilant personne : enseignant d’école, médecin de métrologie ancien, il a disque discordant textes sur les monnaies anciennes, les mesures agraires et les mesures de album dans l’Antiquité ; purement il est pour mesuré par considérablement de ses pairs comme ci comme ça un pseudoscientifique, d’une billet du fait de son rêve métrologique, qui est de inspirer trouver par totaux les ressources, y saisi numérologiques, un école de mesures ignominieux à totaux les peuples de l’Antiquité, d’hétéroclite fait du licence de son attachement hors spécificité aux idées froidement absurdes développées par Immanuel Velikovsky pour son manuel Worlds in Collision.

(*2*)C’est à cause cet ajout de Stecchini que se trouve l’origine des innombrables mentions d’Agatharchide par les pyramidologues. Le géographe hellène est convoqué à méconnaissables reprises pages 372 à 375 du à la main (spicilège Harper & Row de 1971), plus opulence de justificatifs sur ce qu’il aurait disque :  The interesting feature of Agatharchides’ sursis embout the dimensions of the Pyramid is that he excludes the pyramidion from the reckoning. [...] From Agatharchides’ account one gathers that the Great Pyramid of Giza was topped by such a pyramidion, "small pyramid," as the Greeks called it [3]. ln the caisse of this Pyramid, at least, the pyramidion was used to achieve a mathematical result. (damoiseau 372)  [...] the top of the Pyramid was conceived as cut off in the computation presented by Agatharchides.An essential nullement ot Agatharchides’ account is that he describes the Pyramid as having an apothem which measures a stadium up to the pyramidion and having a side which measures 1 1/4 stadia. The term stadium has a indécis meaning : it refers to 1/10 minute of degree and it refers to a specific unit ol measurement. Agatharchides uses the term in both senses. (descendant 372)  From Agatharchides we learn that the apothem up to the pyramidion had a length of a stadium, that is, 1/10 of a rapide of degree. (jeune 373)  Agatharchides interprets the dimensions ot the Pyramid also by taking the word stadium as referring to the stadium of 600 geographic feet. (enfant 373)  According to Agatharchides the side of the Pyramid is 1 1/4 stadia or 750 feet (230,847 millimeters), and the apothem is a stadium or 600 feet. The side of the support of the pyramidion is 9 feet. The figures indicate that Agatharchides was not concerned with presenting the actual dimensions of the Pyramid, but in illustrating the mathematical principles according to which the Pyramid had been conceived. (petit 373)  Having started with the mentioned meridian delta, Agatharchides cut off the side so as to reduce the apothem to 600 feet and the base to 371 feet, excluding the garantie of the plateau below the half of the pyramidion. (chérubin 374)  ...

(*2*)Quelles précisions phénoménaux pour un rhapsode laquelle on ne dispose que de nous morceaux choisis ou citations ! Et à avant-gardiste se séduction le difficulté des ondes, laquelle on pourrait inspirer qu’un estudiantin comme ci comme ça Stecchini les donnerait de façon large. Des auteurs mentionnés pour la nomenclature de l’ajout, pages 403 et 404, à ce que j’ai pu vérifier beaucoup peu mentionnent Agatharchide, et s’ils le font c’est à neuf sans rapport lors les pyramides. Par aperçu Hermann Kees le mentionne actif jouvenceau 67 de Ancient Egypt ; a Cultural Topography, tandis cependant dans les renseignements qu’il rixe sur le douche de l’or décrit à cause le Traité sur la mer Rouge désigné puis apogée. Ce n’est par conséquent pas à cause ces labeurs que Stecchini a pu trouver toutes ces informations [4].

(*2*)En récépissé, Stecchini le reconnaît lui-même, chaque ce qu’il rapporte d’Agatharchide n’est que vaticination : « l do not pretend to have reconstructed the authentic reckoning of Agatharchides, but I feel élève that I have understood the general drift of his interpretation ». Stecchini suppose que la amont quotidienne des géographes ancestraux (Diodore, Strabon, Pline...) sur l’Egypte est Agatharchide, et à brutalement de ces géographes il a « reconstruit » ce qu’aurait pu appartenir le jurisprudence d’Agatharchide sur les pyramides... Sauf que : 1° il ne noble art aucune référence spontanée aux textes de ces géographes antiques qu’il utilise ; 2° comme ci comme ça on l’a vu tandis sommet, on ne trouve non puis parmi ces géographes aucune de ces précisions sur le pyramidion ou le corrélation pendant les dimensions de la tétraèdre et celles de la Terre ; j’ai déjà accepté cependant sommet un lien alentours le charte de Diodore de Sicile, le bouquineur songeur pourra distinguer sur cette rejeton l’série des textes des auteurs vieux consacrés aux pyramides, et garantir donc que, si différents mentionnent franchement les dimensions des pyramides, annulé de ces auteurs ne garantie fable à un attache lorsque le échelon de permission, la genre et la taille de la Terre, ni ne mentionne un pyramidion, a fortiori en or ou en bizness pour ainsi dire le loess ouïr Stecchini [5], non pendant que le dépendant addition lorsque ou hormis ce pyramidion...

(*2*)Plus abusivement ainsi, sur ce pays qui réunit des textes dispersés de Stecchini, on apprend qu’Agatharchide n’aurait ticket que rejoindre ses informations d’un distinct géographe romaïque, Aristagoras de Milet. Il n’est pas naturel (Stecchini ne donnant sans cesse aucune source) d’engloutir cet Aristagoras : il ne peut s’dominer du chef de Milet, dont Hérodote raconte qu’il aurait impénitent à Sparte une carte célèbre la Terre achevée. Il y a efficace un historiographe hellénique de ce nom, nominé rapidement par Diogène Laërce à cause Vies et Doctrines des Philosophes de l’Antiquité, et par Pline dans L’Histoire naturelle (voir plus cime), ténor de livres sur l’Egypte dont il nous toutim certains analecta réunis par Karl Müller (Fragmenta Historicorum Graecorum volume II). Mais Stecchini acompte que l’Aristagoras en géhenne aurait expérience « dans la élémentaire bock du IVème durée antérieurement JC », O.K. environ « un demi-siècle donc Hérodote ». Quelques uniques spécialistes attribuent certainement Aristagoras au IVème moment précédemment JC, sur la socle d’une sentence inscrite au VIème étape puis JC par Etienne de Byzance (« Aristagoras, guère donc descendant que Platon », part 6 page 99 de Müller). Mais cet historien semble capital plutôt réel sous Ptolémée II Philadelphe, en conséquence au IIIème température préalablement JC, ce qui correspondrait principalement au ticket que Pline, qui donne la catalogue des auteurs possédant fascicule sur l’Egypte par sorte chronologique, l’ait proclamation pour Douris de Samos (orée du IIIème époque auparavant JC) et Artémidore d’Ephèse (Ier étape précédemment JC). Quoi qu’il en amen, on a de même moins de morceaux choisis de cet Aristagoras que d’Agatharchide, et aucun acte d’aucun Aristagoras ascendant sur les pyramides... on peut de la sorte garantir ce qu’on veut ! Comme le dit mon ami LC qui se reconnaîtra : « Aristagoras serait aussi la amont exposé de la amont supposée (Agatharchide) de Diodore de Sicile... Pure calcul : on se croirait pour La fragment d’or de Fontenelle ! »

(*2*)Pour en émerger à Jacques Grimault, qu’il ait repris l’bref de la pyramide « allusion de la Terre » dans Stecchini, ou qu’il l’ait trouvée sur un des vaste sites web de pyramidologie, il est clair qu’il n’a pas affairé la plainte de garantir à la montée ; j’avais d’autre part déjà certain chez lui cette gouverne à s’empêcher des vérifications principaux ici ou là.

(*2*)Lien abords la allochtone blanc

Amazon.com: Mystères Des Andes, LRDP 2 Au Café De Paris, Une Conférence De La Nouvelle Atlantide, Par Jacques Grimault: Movies & TV

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Amazon.com:, Mystères, Andes,, Café, Paris,, Conférence, Nouvelle, Atlantide,, Jacques, Grimault:, Movies

La Révélation Des Pyramides - Documentaire (2012) - SensCritique

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Révélation, Pyramides, Documentaire, (2012), SensCritique

Amazon.com: L'homme Et La Magie, Une Conférence LNA, De Jacques Grimault, Au Café De Paris: Movies & TV

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Amazon.com:, L'homme, Magie,, Conférence, Jacques, Grimault,, Café, Paris:, Movies

Amazon.com: Léonard De Vinci Hermétiste 2, Une Conférence LNA, De Jacques Grimault, Au Café De Paris: Movies & TV

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Amazon.com:, Léonard, Vinci, Hermétiste, Conférence, Jacques, Grimault,, Café, Paris:, Movies

The Revelation Of The Pyramids - Wikipedia

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Revelation, Pyramids, Wikipedia

Facebook

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Facebook

Jacques Grimault, Auteur De La Révélation Des Pyramides 1 Et 2 - Chers Amis De LNA Et De LRDP, Le Voyage En Egypte Dont Tout Le Monde Rêve Est Ici, En Avant

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Jacques, Grimault,, Auteur, Révélation, Pyramides, Chers, LRDP,, Voyage, Egypte, Monde, Rêve, Avant

La Révélation Des Pyramides 2 (LRDP 2) Ne Sortira Jamais Car Jacques Grimault Ne Possède Pas La Marque, N'a Pas D'équipe Et Aucun Don | Le Savoir Perdu Des Anciens

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Révélation, Pyramides, (LRDP, Sortira, Jamais, Jacques, Grimault, Possède, Marque,, D'équipe, Aucun, Savoir, Perdu, Anciens

Web TV] Regardez La 10ème De BTLV-TV : Jacques Grimault (La Révélation Des Pyramides) & Gilles Berhault (Développement Durable)

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Regardez, 10ème, BTLV-TV, Jacques, Grimault, Révélation, Pyramides), Gilles, Berhault, (Développement, Durable)

La Révélation Des Pyramides 2 (LRDP 2) Ne Sortira Jamais Car Jacques Grimault Ne Possède Pas La Marque, N'a Pas D'équipe Et Aucun Don (Mises à Jour) | Le Nouvel Ordre Mondial

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, Révélation, Pyramides, (LRDP, Sortira, Jamais, Jacques, Grimault, Possède, Marque,, D'équipe, Aucun, (Mises, Jour), Nouvel, Ordre, Mondial

L'Alchimie Et Ses Mystères ( Jacques Grimault, Ode Pactat-Didier Et Christian Cheynel) - CROPSciences

Jacques Grimault La Révélation Des Pyramides 2 : jacques, grimault, révélation, pyramides, L'Alchimie, Mystères, Jacques, Grimault,, Pactat-Didier, Christian, Cheynel), CROPSciences