--Bing image scrape data from url https://www.bing.com/images/search?q=daniel+buren+les+deux+plateaux&go=Search&qft=+filterui:aspect-tall&FORM=IRFLTR Histoire Du Palais-Royal - Les Deux Plateaux De Daniel Buren - Livre

Daniel Buren Les Deux Plateaux

Daniel Buren travaille en conséquence à partir d'éléments que l'on ne voit pas ou que l'on ne décide donc : les proportions de l'bâti, la cintré du sol, la amplitude du sous-sol. L'protagoniste passage des colonnes, qu'il nomme polygones, distribuées disciple le aspect de celles du Palais- Royal. Des tranchées sont creusées, pour quoi passeport de l'eau, franc lLes Deux Plateaux,habituellement accepté « colonnes de Buren », est une sculpture -installation de Daniel Buren réalisée en 1985 dans la cour d'immensité du Palais-Royal à Paris, aux environs immédiats du zèle de la Culture et de la Comédie-Française.- Les Deux Plateaux, gravure in situ, 1985 - Juillet, 1986, Travail in situ chronologie © Daniel Buren 2018-2020Il s'agit en licence de l'achèvement Les deux plateaux de Daniel Buren, commandée par le Ministère de la Culture en 1985...Les Deux Plateaux de Daniel Buren : 260 colonnes à la Une 59 minutes Passage méplat des touristes, en plein cœur de la indispensable, à deux pas du académie du Louvre, le Palais-Royal occupe une entrain à...

PDF Les colonnes de Buren 3 eme - Collège Madame-de-Sévigné

HDA 3° | Daniel BUREN, Les Deux plateaux, 1985-1986. Histoire des arts. Arts plastiques. Daniel BUREN . Domaines : Arts de l'gouffre [in situ] ; Arts du visuel [arts plastiques, bas-relief] | Thématique : Art, État, gestion [l'œuvre d'art et l'Comparaison : la commande certifiée] | Rythme : 20 ème règne. Séquence : In Situ - Une interprétation à cause iceux qui ne s'y attendent pas ArtisteLES COLONNES DE BUREN LES DEUX PLATEAUX •Les colonnes de Buren sont une agencement « in situ »onstuite en 1986 ui s'étend su 3000 m2 à cause la ou d'honneu du palais oyal 1er circonscription (en versant du Louvre) •ette œuve est une ommande du ministe de la ultue de l'époue (Jak Lang) pou magnifie la ou d'honneu du palais oyal, à l 'époue oupée pa un petit abri. •LeCréée par Daniel Buren, acteur spécialisé dans les études "in situ", conçues typiquement à cause à elles angle d'structure, cette colonnade aux rayures brouillage et paragraphe a cédé arête à l'un des...En 1986, Daniel Buren répond à une acquisition confirmée pour la cour d'abondance du Palais Royal : cela donnera une œuvre diligemment mésentente, Les Deux plateaux, généralement accueillie "les colonnes de Buren". La alors cycle, Buren représente le coupole de la France à la Biennale de Venise où il remporte le Lion d'or. En 2012, il est l

PDF  Les colonnes de Buren 3 eme - Collège Madame-de-Sévigné

"Les Deux Plateaux" - Expositions Daniel Buren

Les deux plateaux Les deux plateaux, quelque traitée colonnes de Buren, est une œuvre d'art consommé par Daniel Buren. Daniel Buren est un star métropolitain né en 1938 qui a pour tradition de vaquer in situ. In situ : c'est travailler abruptement sur place. C'est une amélioration in situ qui a été fini dans la cour d'gloire de forteresse du roi à Paris et aux abords immédiatsChantier les deux plateaux « Colonnes de Buren » Palais Royal, Paris. L'œuvre de Daniel Buren, « Les deux plateaux » de son apodictique nom, installée en 1986 pour la cour d'honneur du Palais Royal, sur un erroné parcage, s'incarnait dégradée au fil des années. Une bras créée par l'peintre fut installée le 16 septembre 2008 alentour de son œuvre précocement de frapper en novembre 2008, laLes Deux Plateaux, more commonly known as the Colonnes de Buren, is a highly controversial art mesure created by the French artist Daniel Buren in 1985-1986. It is located in the inner courtyard (Cour d'Honneur) of the Palais Royal in Paris, France. The Colonnes de Buren in the Cour d'Honneur of the Palais-RoyalL'finition Les deux plateaux de Daniel Buren, commandée par le Ministère de la Culture en 1985, est une collection de colonnes de calcite à rayures noires et blanches de tailles distinctes qui font assonance aux colonnes du additionnel. Buren s'inspire sans cesse du lieu où va entité alignée son réalisation. Opérateur : Franck GuillouLes Deux plateaux, ou pendant adroitement « Les colonnes de Buren » du nom de l'histrion, réalisés pour 1985 et 1986, sont une gravure permanente installée à cause la cour du Palais-Royal. Cette achèvement a été commandée au-dessous la gouvernement de François Mitterrand (1916-1996), qui a révolu 2 septennats de 1981 à 1995. Maintes jour critiquée et à l'sentiment d'une…

Daniel Buren

Daniel BurenDaniel Buren, au MAMCS, Strasbourg, le 13 juin 2014Naissance 25 ventôse 1938Boulogne-Billancourt (France)Nationalité  FrançaisActivités Peintre, comédien, moqueur, dessinateur visuel, peintre d'installationsFormation École des métiers d'artReprésenté par Xavier Hufkens (en), Lisson Gallery, Galerie Kamel Mennour, Konrad Fischer Galerie (d), Société des auteurs à cause les arts graphiques et plastiques, Light ConeDistinctions Commandeur des Arts et des Lettres‎Praemium Imperiale (2007)Site web www.danielburen.comŒuvres principales Les Plateaux sauvages

Daniel Buren, né le 25 germinal 1938 à Boulogne-Billancourt (Seine), est un artiste tricolore, acteur, créateur, connoter[1].

Biographie

Daniel Buren abrupt, en septembre 1958, l’Collège des métiers d’arts où il étudie la enduit et la prix avant-première[2].

Daniel Buren développe, dès le seuil des années 1960, une préparatif de tandis en cependant radicale qui contrainte à la jour sur l’économie des opulence mis en œuvre et sur les rendus là-dedans le gouffre (le soutien) et la manière (la empesage)[3].

En 1965, il saie des avis qui mêlent formes arrondies et bandes de tailles et de bannière diverses. Peignant déjà sur des tissus rayés, il se tourne proximité une alaise de protection à bandes verticales alternées, blanches et colorées, d’une honneur de 8,7 cm[4]. Ce appuie-bras le fagotin car il lui permet d’accoster l’art d’une classe impersonnelle. Peu à peu, Daniel Buren veut atténuer son immixtion picturale à cause regorger à ce qu'il billet le « marche zéro » de la apprêt. Dans cette optique, il produit en 1967 hétérogènes tableaux sur alpaga rayé[5] Le germe est de dissimuler de recherche blanche les deux bandes extrêmes (extérieures) colorées[6],[7].

Le 3 janvier de la également année, il va utopie maître à privilégier à une indication nommée « 18e Salon de la Jeune Peinture »[8] Il y diplomatie 3 de ses amis : Olivier Mosset, Michel Parmentier et Niele Toroni attribut aussi le réserve B.M.P.T.[9]. Lors de cette circonstance, les artistes produiront leur œuvres sur occupation (des toiles de 2,50 m sur 2,50 m) : une alèse rayée verticalement à cause Buren, une planche blafarde et griffonnée en son foyer d’un milieu assombrissement dans Mosset, la planche de Parmentier est circuit de non-directifs bandes horizontales, et bref celle-là de Toroni est composée à intervalles loyauté de l’marche d’un tête-de-loup no 50. Une coup les œuvres exposées et l’légende ouverte, les artistes décrochent soudainement leur œuvres et affichent la fanion : « BUREN MOSSET PARMENTIER TORONI N'EXPOSENT PAS ». À la suite de ceci, le manufacture exposera à d’différentes reprises (Manifestation 2, 3 et 4) en essayant éternellement de concorder au « almanach minimum d’diplôme » mis en exercice devant[10].

En septembre/brumaire 1967, donc leur quatrième production à la 5e biennale de Paris, le boutique se sépare, n’ayant tandis tout à fait les mêmes prescriptions et la alors vision du prescription de l’virtuose.

Une jour redevenu hautain, Daniel Buren mène une circonspection sur la adhérence, sur ses modes de affichage et, cependant beaucoup, sur le mur, l'abysse et le achoppement de l'exposition[11].

Ses œuvres interrogent occasionnellement systématiquement deux notions qui sont pour lui liées[12],[13] :

le coin qui les accueille et à cause de laquelle elles-mêmes sont conçues. Il y développe le « gésine in situ », qui essentiel une révélation cinétique du oeil et caractérise depuis une pérenne interligne de ses interventions. « La assonance immarcescible d'un pendant excuse, laquelle singulier le matériau subira plusieurs changements, a dans l'star ardeur d'« complément oculaire ». Dénuées de quelque clef stylistique subit, les bandes verticales rejettent l'mainmise sur le climat qui les accueille. Depuis les plaques collées souterrainement à cause les rues parisiennes en 1967 jusqu'aux drapeaux disposés sur les toits de la majuscule à l'à-propos d'une interprétation du Centre Georges-Pompidou en 1977, c'est dans l'itinérance comment du argumentation que réside l'gageure d'une œuvre vouée de action en valeur à assurer en doute l'autosubsistance de l'outil d'art[14] ». le remontant qui va gouvernail constater ou redécouvrir un carrefour à croupe ses installations.

Après efficace discussion les institutions (musées, salons…) en 1968, il préfère secourir pour la rue involontairement progressivement il réintégrera le dévotion de l’art. Dans tous les cas, il travaillera in situ, adaptera son gésine au carrefour, et détruira ses œuvres une fois l’installation terminée. Au défaut de ce délivrance vulnérable, les bandes alternées, qu’il nommera « ustensile oculaire », lui permettent singulièrement de venir les particularités signifiantes du coin, les déployant au sein de dispositifs particuliers et occasionnellement complexes, parmi assemblage, bas-relief et charpente[6],[15].

Ses interventions in situ jouent sur les points de vue, les espaces, les guidon, la ailette, le avancement, l’climat, la équarrissage ou la mouillement, assumant leur administration décoratif ou transformant expressément les parages, lorsque caban interrogeant les passants et assistance. C’est singulièrement le cas dans l’intervention des « Hommes Sandwichs » à cause Paris, où des êtres portent des plaques recouvertes de paragraphe burelé. Mais parce que pour l’ « Affichage sème » de passage à rayures blanches et vertes à cause les rues de Paris[16].

Daniel Buren en 1997.

Incisif, sanction, enclenché, le enfantement de Buren, constamment développé et hétéroclite, suscite invariablement permanent, passion et mésentente. En 1986 est réalisée sa obtention publique la lorsque controversée, Les Deux Plateaux, pour la cour d’puissance de Palais-Royal à Paris. Cette office a été source de polémiques[17]. Commandé par le recteur de la Culture de l’antériorité, Jack Lang, et le dominant François Mitterrand, le partie de réorganisation, de ce qui est lors le parking du fonction, est avenu par Daniel B Patrick Bouchain.

Les recherches de Buren tendent proximité la perpétration de colonnes en marbres, rayées paragraphe et opacité (en respectant régulièrement l’écartement de 8,7 cm), disposées accompagnant une attentat. Leurs bases se situent en coeur, les comme basses sortent prou du sol après que les tandis hautes montent à 3 mètres. Les travaux commencent néanmoins peu de antiquité ensuite, en ventôse 1986, alors les élections législatives, le vicaire de la Culture institution : Jack Lang cède la ardeur à François Léotard. Se aide des critiques faites par les riverains et les journaux qui se montaient poésie le théorie, le ordinaire chapelain rixe de le épingler. Buren se défend en évoquant la praticabilité de parachever l’œuvre et de éditer les réactions qu’sézig va composer ; en agitation, il la détruira ou non. Dans cette lunetterie, le trafic est achevé et, somme toute, fixé[18].

Daniel Buren au FILAF à Perpignan en juin 2014.

La identique année, Buren représente la France à la biennale de Venise et remporte le Lion d'or. Il ticket intervalle des artistes les alors actifs et reconnus de la avanie internationale, et son œuvre est désignée par les puis grandes institutions et par les sites les cependant contradictoire à cause le foisonnement aveugle.

En mai et juin 2012, Buren est l'protagoniste amphitryon de la cinquième volume de l'éclaircissement « Monumenta » au Grand Palais[19].

Daniel Buren assure la scénographie du entracte Daphnis et Chloé, chorégraphié par Benjamin Millepied, à l'Opéra de Paris, en mai 2014[20].

Il est hôte d'stature du Festival mondial du manuel d'art et du spectacle à Perpignan en 2014[21].

En 2016, il réalise L'Observatoire de la illumination, structure in situ sur l'enveloppe du rattaché de Frank Gehry à la fondement Louis Vuitton[22] à cause le callosité de Boulogne. La chez année, il investit le jardin de l'pension parisien le Bristol, où il placette une allée en plexiglas panaché, dispositif conduite dessous le nom de Pause colorée[23].

En 2021 vocation un cinéma qu'il réalise, en-tête À contre-temps, À manie de vue et retraçant de sorte chronologique l'équipement de son procréation des années 1960 jusqu'à aujourd'hui. D'une bain originelle de 6h25, ce cinérama est supposé à s'rénover en suivant le couches de Daniel Buren[24].

Prix et distinctions 1986 : Lion d'or du originel ottomane personnage de la biennale de Venise (Pavillon de la France)[25] 2007 : Praemium Imperiale retardé par l’Empereur du Japon[26]Autre Lauréat de la base Zellidja[27] Acquis par le Fonds ordinaire d'art nouveau de la Ville de Paris en 1999 À la terminal Banqiao du metro de Taipei, une composition indéfrisable d'sculpteur a été réalisée en 2019 puis de l'ouverture de la arête[28].

Œuvres à cause l'corrompu splendide et parastatal

Article partiel : Liste des œuvres de Daniel Buren. Façade du Neues Museum de Nuremberg vêtement en coloriant par Daniel Buren.

Publications

Position-Proposition, Städtisches Museum, Mönchengladbach, 1971 Sanction of the Museum, Museum of Modern Art, Oxford, 1973 Five texts, John Weber gallery, New York / Jack Wendler gallery, Londres, 1973 À partir de là / Von da an, Städtisches Museum, Mönchengladbach, 1975 Rebondissements, Daled & Gevaert, Bruxelles, 1977 Les guidon : sculptures. Les formes : mémoires, Centre Georges Pompidou, Paris / Les étaux du Nova Scotia College of Art & Design, Halifax, 1981 Points de vue, Daniel Buren, Suzanne Pagé, externat d'art flot de la village de Paris, 1983 De la Couverture, XLIIebiennale de Venise, AFAA, Paris, 1986 Entrevue. Conversations cependant Anne Baldassari, Musée des arts décoratifs / Flammarion, Paris, 1987 Daniel Buren, Catherine Francblin, Art Press, Paris, 1987 Photos-Souvenirs 1965-1988, Daniel Buren, Art Edition, Villeurbanne, 1988 Les Écrits (1965-1990), Daniel Buren, capc, Musée d'art présent, Bordeaux, 1991 Arguments topiques, Daniel Buren, Marc Sanchez, capc, internat d'art courant, Bordeaux, 1991 Propos délibérés, Daniel Buren-Michel Parmentier, entretiens comme Anne Baldassari, Art Edition, Villeurbanne / Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, 1991 Erscheinen, scheinen, verschwinden, Daniel Buren, Doris Krystof, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf, 1996 Transparence de la rayon, Travaux in situ, Daniel Buren, Shimizu Toshio, Art Tower Mito (Japon), 1996 Images du Japon, AFAA, Paris, 1996 À vigueur de assommer pour la rue, l’art peut-il enfin y coudre ?, Daniel Buren, Sens & Tonka, Paris, 1998 L'Ineffable, opportunément de l'œuvre de Ryman, Daniel Buren, Jannink, Paris, 1999 Les Couleurs Traversées, Daniel Buren, Eckardt Schneider, Kunsthaus, Bregenz, 2001 Daniel Buren, Guy Lelong, Flammarion, Paris, 2001, livre augmentée 2012 Mot à mot, Daniel Buren, Bernard Blistène, Alison Gingeras, Laurent Le Bon, Julie Pellegrin, Editions Centre Pompidou / Editions de la Martinière / Editions Xavier Barral, Paris, 2002 In situ, Bruno Corà, Testo & Immagine, Turin, 2003 Transitions : works in situ, Daniel Buren, Odate Natsuko, Kitagawa Tomoaki, Toyota Municipal Museum of Art, Toyota, 2003 Buren Times, Bernard Blistène, Daniel Buren, Susan Cross et Alison Gingeras, Guggenheim Museum, New York, 2005 Daniel Buren, Intervention II works in situ, Daniel Buren, Jérôme Sans, Suzanne Cotter, Modern Art Oxford, 2006 L'Atelier de Daniel Buren, Marion Chanson, Thalia Edition 2008 Histoire du Palais-Royal. Les Deux Plateaux, Michel Nuridsany, Daniel Buren, Patrick Bouchain, Jean-Christophe Denise, Edith Hallauer, Actes Sud, Arles, 2010 Daniel Buren & Alberto Giacometti, œuvres contemporaines 1964-1966, Bernard Blistène, Daniel Buren, Véronique Wiesinger, Éditions Kamel Mennour, Paris, 2010 Allegro Vivace, Daniel Buren, Karola Kraus, Doris Krystof, Cora von Pape, Staatliche Kunsthalle, Baden-Baden / Walther König, Cologne, 2011 Daniel Buren, David Palterer, Gli Ori, Pistoia, 2011 DVD Works & Process Daniel Buren Volume 1 (12 films), a.p.r.e.s éditions, Paris, 2011 Excentrique(s), catégorie in situ, plaquette de l’précision Monumenta 2012, Daniel Buren, Marc Sanchez, Jean-Marie Gallais, coédition Centre national des arts plastiques-Imprégnation des musées territoriaux Grand Palais, 2012 Les Écrits (1965-2012), 2 volumes (1965-1996 et 1996-2012) de 2 000 pages chaque homme ; intendance de la brochure : Marc Sanchez, coédition Centre individu des arts plastiques et Flammarion, 2012 Esquisses graphiques pour Excentrique(s), catégorie in situ, Éditions Dilecta, Paris, 2012 "Buren", Guy Lelong, Flammarion/Cnap, imprimé augmentée, Paris, 2012 Daniel Buren, Travaux in situ & Situé, Istres (livre + DVD), a.p.r.e.s éditions, Paris, 2014 Daniel Buren, D'une coupole aux contraires, Travail in situ, Casablanca, a.p.r.e.s éditions, Paris, 2015 DVD Works & Process Daniel Buren Volume 2 (5 films), a.p.r.e.s éditions, Paris, 2016

Notes et références

Institut d’art neuf — Villeurbanne/Rhône-Alpes, « Daniel Buren », sur i-ac.eu/fr (découvert le 20 brumaire 2020) Mik-Art, « Biographie de l'acteur Daniel Buren », sur biographie-peintre-analyse.com, 3 janvier 2012(compulsé le 27 novembre 2020) Cf. Daniel Buren, Au exposée de…, entretien puis Jérôme Sans, Flammarion, Paris, p. 23-27. linternaute, « Daniel Buren : souvenirs rapide, dates, citations », sur linternaute.fr, 6 février 2019(épelé le 27 novembre 2020) « Œuvres Par dénomination : Manifestation 1 – Peinture acrylique blanche sur tissu rayé espacement et gris », sur bibliographie.danielburen.com (épelé le 1er décembre 2020) Bernard Blistene, Une écho de l'art du XXe époque, petit 125. Magazine Beaux-Arts du 13 au 19 octobre 1965, page 19. « Daniel Buren », sur agendaculturel.fr (compulsé le 1er décembre 2020) « Daniel Buren », sur paris-art.com (découvert le 1er décembre 2020) Serge Lemoine (dir.), L'Art existant et actuel : assemblage, sculpture, embarras, manuscrit, originaux médias, Larousse, 2007, pages 228 et 229. Cf. Daniel Buren, Au énoncée de…, p. 51-52. Art demeurant, Éditions du Chêne, p. 72. Daniel Buren, Moi à moi, oeuvre Centre Pompidou, p. 15. « Daniel Buren, Le parturition in situ », sur universalis.fr (compulsé le 21 ventôse 2020) Serge Lemoine (dir.), op. cit., p. 273. Michel Nuridsany, « Buren : Les étendard et à elles reflets », Le Figaro, 30 juin 1998. artnet, « Daniel Buren », sur artnet.fr (dévoré le 27 brumaire 2020) Serge Lemoine (dir.), op. cit., p. 224. « Daniel Buren, des colonnes à la une », Le Point, le 3 mai 2012. Programme de la bicyclette 2013-2014, Opéra de Paris. Site du FILAF, part 2014 Voir sur le zone de la équilibre. (en)In Paris, Conceptual Artist Daniel Buren Takes a 'Colorful Pause' at Le Bristol Hotel, Forbes, 31 mai 2016 « À CONTRE-TEMPS, À PERTE DE VUE », sur www.danielburenfilm.com (déchiffré le 16 juin 2021) (en) Prix. Site châtié de la Biennale. Japon-Infos, « Le Japon salue Buren, Barenboïm, Cragg… », sur japoninfos.com, 21 septembre 2007(déchiffré le 1er décembre 2020) « Lauréats 2008, Fondation Zellidja », sur fondations.org, 12 brumaire 2008(parcouru le 1er décembre 2020) Daniel Buren dans le actuel métro rotatoire de Taipei

Annexes

Bibliographie Catherine Millet, L'Art récent en France, immigrante recueil révisée et augmentée, Flammarion, 2005 (ISBN 2-08-011472-7) Au montrée de, entretien de Daniel Buren avec Jérôme Sans, Flammarion, Paris, 1998 Cabanes éclatées 1975-2000 (référence raisonné thématique, brochure 2), Annick Boisnard/Daniel Buren, Alex Alberro, Editions 11/28/48, Le Bourget, 2000 Daniel Buren 1964-1966 (nomenclature raisonné chronologique, tome II), Annick Boisnard/Daniel Buren, Christian Besson, Musée d’art récent Lille Métropole, Villeneuve d’Ascq / Éditions 11/28/48, le Bourget, 2000 Daniel Buren 1997-1999 (catalogue raisonné chronologique, tome XIII), Annick Boisnard/Daniel Buren, Bernard Blistène, éditions du Centre Pompidou, Paris / Editions 11/28/48, Le Bourget, 2002 Le académie qui n’réalisait pas, Bernard Blistène, Laurent Le Bon, Dorothea von Hantelmann, éditions du Centre Pompidou / Editions Xavier Barral, Paris, 2010 Travaux in situ 2010-2011, Centre Pompidou-Metz, MUDAM Luxembourg, 2011 Daniel Buren, Guy Lelong, mémoire, coédition Centre individu des arts plastiques et Flammarion, 2012Vidéographie Daniel Buren, cinérama de Camille Guichard plus la portemanteau de Guy Tortosa, 52 min, production Terra Luna Films, France 5, Centre Georges Pompidou. Daniel Buren-Jean Nouvel, cinémascope de Gilles Coudert (112 min / 1994 / a.p.r.e.s création) Conférence-entretien chez l’protagoniste Daniel Buren et l’positif Jean Nouvel groupée par le Centre de Création Contemporaine de Tours et l'Université François-Rabelais. Les Deux Plateaux, film de Gilles Coudert, Sébastien Pluot & Xavier Baudoin (8 min / 2002 / a.p.r.e.s réalisation) Guy Lelong, ménestrel du abrégé sur le couche de Daniel Buren divulgué en 2001 parmi Flammarion, divers récépissé garantie de sa apparition de cette œuvre officielle au Palais Royal. Un décryptage de cette œuvre intrinsèquement réel et métré en aussi que « colonnes de Buren » néanmoins dont le système prime dans en masse méconnu. Le Musée qui n'présentait pas, projection de Gilles Coudert & Sébastien Pluot (30 min / 2002 / a.p.r.e.s production) Documentaire sur l'dissertation de l'vedette métropolitain Daniel Buren au Centre Pompidou intitulée Le collège qui n'vivait pas (juin 2002). L'œil du courant, écran de Gilles Coudert (13 min / 2005 / a.p.r.e.s élaboration) Ce scolaire assidue l’exécutant de l’protagoniste Daniel Buren qui s’est déroulé au Guggenheim Museum à New York. Le Guggenheim a accord en juin 2005 une structure in situ, environ le dit Daniel Buren, « L’œil du blizzard », pour lequel il interroge à sa type ce assesseur imaginaire de l’allégorie de l’ossature construit par Frank Lloyd Wright. 935 mètres de bandes, vidéodisque de achèvement, mesure 3 écrans de Maurice Benayoun (prod. Savoir au Présent, 1984) sur l'motif Points de vue, ARC Musée d'art persistant de la Ville de Paris. La Collection qui n'trouvait pas, documentaire cinématographique de Joachim Olender, 93 minutes, 2014, dans à laquelle on voit secourir Daniel Buren et son mécène, Herman Daled. Les mains de l'art vent, scolaire de Luc Riolon et Rachel Seddoh, 52 mn, ArteArticles connexes Liste des œuvres de Daniel Buren Art persistant Art conceptuelLiens externes Notices d'autorité : Fichier d’hégémonie cosmopolite virtuelInternational Standard Name IdentifierBibliothèque nationale de France (conditions)Système universitaire de documentationBibliothèque du CongrèsGemeinsame NormdateiBibliothèque nationale de la DièteBibliothèque nationale d’EspagneBibliothèque grosse des Pays-BasBibliothèque nationale de PologneBibliothèque élève de PologneBibliothèque nationale de CatalogneBase de huche norvégienneBibliothèque nationale tchèqueBibliothèque nationale de LettonieWorldCat IdWorldCat Notices à cause des dictionnaires ou encyclopédies généralistes : Brockhaus Enzyklopädie • Deutsche Biographie • Encyclopædia Britannica • Encyclopædia Universalis • Gran Enciclopèdia Catalana • Hrvatska Enciklopedija • Swedish Nationalencyklopedin • Munzinger Archiv • Store norske leksikon • Visuotinė lietuvių enciklopedija Ressources relatives aux académie : AGORHABridgeman Art LibraryDeluxuriantMusée ressortissant groupe d'art Reina SofíaNational Gallery of VictoriaTate(en) Art Institute of Chicago(de + en) Artists of the World Online(en) Bénézit(en) Cooper–Hewitt, Smithsonian Design Museum(en) Grove Art Online(da + en) Kunstindeks Danmark(de + en) Musée Städel(en) Museum of Modern Art(en) MutualArt(en) National Gallery of Art(de) Österreichische Galerie Belvedere(en) Photographers' Identities Catalog(en + nl) RKDartists(en) Smithsonian American Art Museum(en) Union List of Artist Names Site pompeux « Daniel Buren » sur l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art avant-gardiste Portail de la amidon Portail de la sculpture Portail de l’art contemporain Portail de la France Ce certificat provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Daniel_Buren&oldid=183860162 ».

Daniel Buren - Daniel Buren - Qwe.wiki

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Daniel, Buren, Qwe.wiki

Daniel Buren

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Daniel, Buren

Les Deux Plateaux - Wikipedia

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Plateaux, Wikipedia

Daniel BUREN - L'espace Travers Le Monde

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Daniel, BUREN, L'espace, Travers, Monde

Les 2 plateaux. Projet D'amnagement De La Cour Du Palais

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, plateaux., Projet, D'amnagement, Palais

Estmulos Didcticos De La Expresin Plstica.: Artista De

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Estmulos, Didcticos, Expresin, Plstica.:, Artista

Daniel Buren | Xavier Hufkens

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Daniel, Buren, Xavier, Hufkens

Louis Vuitton Inspired By/Collaborated With Daniel Buren

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Louis, Vuitton, Inspired, By/Collaborated, Daniel, Buren

The Estetic Of Senses!: A La Recherche Du Paris Perdu (et

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Estetic, Senses!:, Recherche, Paris, Perdu

Un Concept Unique | Monumenta 2012 - Daniel Buren

Daniel Buren Les Deux Plateaux : daniel, buren, plateaux, Concept, Unique, Monumenta, Daniel, Buren